Newsletter

Espace membres


Bienvenue

Cher internaute,

Soyez les bienvenus sur le site de notre Institut de spiritualité. La conviction que les bonnes choses se partagent est à l’origine de ce site ! La spiritualité du Carmel que nous voulons diffuser est une source vivifiante qui nous aide à cheminer aujourd’hui avec le Christ et dans son Eglise.
Voici ce que nous vous proposons autour de trois pôles :
- des Ressources audio et écrites (conférences, sessions, colloques) en ligne sur ce site
- un Certificat de spiritualité sur trois ans (en coopération avec l’Institut Catholique de Toulouse)
- une Université d’été chaque année début juillet (une semaine) autour d’une question anthropologique et spirituelle
Bonne visite !

Travail final du Certificat

Le travail final d'une quinzaine de pages est à rédiger en troisième année. A la fin de la deuxième année, les étudiants recevront de plus amples informations pour le choix du thème et de l'enseignant. Ce sera surtout l'occasion d'approfondir une question plus personnelle à partir de l'enseignement reçu.

Module : Spiritualité orientale

Enseignant : Daniel Vigne

Argument :

La tradition byzantine se présente comme indissolublement théologique et spirituelle. La dimension spéculative, qui ne lui est nullement étrangère, y est toujours située en perspective ascétique et mystique. Nous voudrions le vérifier en étudiant, à travers ce cours, de grands spirituels qui furent en même temps des témoins de la foi « orthodoxe ». De l’âge d’or des Pères du désert (Évagre) à l’époque byzantine (Maxime le Confesseur, Syméon le Nouveau Théologien) et médiévale (Nicolas Cabasilas, Grégoire Palamas) jusqu’aux saints récents (Séraphin de Sarov, Silouane), et aux théologiens de l’Orthodoxie contemporaine (Vladimir Lossky, Paul Evdokimov, Olivier Clément), nous en dégagerons les idées directrices. Une place sera faite aux philosophes religieux russes (Vladimir Soloviev, Serge Boulgakov), qui manifestent de façon originale la vitalité d’une Église dont nous avons encore beaucoup à découvrir.

Bibliographie essentielle :

Olivier Clément, Sources. Les mystiques chrétiens des origines, Paris, Stock, 1982.
Paul Evdokimov, La connaissance de Dieu selon la tradition orientale, Lyon, Éd. Xavier-Mappus, 1968.
Vladimir Lossky, Essai sur la théologie mystique de l'Église d'Orient, Paris, Éd. du Cerf (coll. « Foi vivante » n° 246), 1990.
Myrrha Lot-Borodine, La déification de l’homme selon la doctrine des Pères grecs, Paris, Éd. du Cerf (coll. « Orthodoxie » n° 10), 2011.
Jean Meyendorff, Saint Grégoire Palamas et la mystique orthodoxe, Paris, Seuil, (coll. « Maîtres spirituels » n° 20), 1959.
Un moine de l'Église d'Orient, Introduction à la spiritualité orthodoxe, Paris, Desclée de Brouwer, 1983.
La Philocalie, présentée par Olivier Clément, notices et traduction de Jacques Touraille, Paris, Desclée de Brouwer & Jean-Claude Lattès, 1995 (2 vol.).
Récits d'un pèlerin russe, Paris, Baconnière/Seuil (Collection « Points Sagesse »), 1978.

Module : Liturgie et vie spirituelle

Enseignant : Fr. Jean-Fabrice Delbecq, o.c.d.

Argument :

Le module se propose dans un premier temps de montrer la convergence entre la vie spirituelle et la liturgie à partir d’une critique théologique de ces deux notions. Il aborde ensuite quelques conséquences essentielles de cette convergence, telles que la participation pleine et active, le caractère fondamentalement communautaire de la liturgie, ou encore le rapport entre liturgie et oraison.

Bibliographie essentielle :

Divo Barsotti, Vie mystique et mystère liturgique, traduit de l’italien par M.-F. Moos, op. et J.-Cl. Renard, Paris, Cerf, coll. « Lex Orandi » n. 16, 1954.
Louis Bouyer, La vie de la liturgie. Une critique constructive du Mouvement liturgique, Paris, Cerf, coll. « Lex Orandi » n. 20, 1956.
Id., Le Mystère pascal (Paschale Sacramentum). Méditation sur la liturgie des trois derniers jours de la Semaine Sainte, Paris, Cerf, coll. « Lex Orandi » n. 4, 19472.
Dom Gabriel Brasò, Liturgie et vie spirituelle, traduit de l’espagnol par Monseigneur P. Jobit et P. Chevalier, Tournai, Desclée, 1964.
Commission Francophone Cistercienne, Liturgie et vie spirituelle. L’apport du monachisme à la vie liturgique de l’Église, Le Coudray-Macouard, Saint-Léger éditions, 2014.
Romano Guardini, La Messe, traduit de l’allemand par Pie Duployé, Paris, Cerf, coll. « Lex Orandi » n. 21, 1957.
Id., L’esprit de la liturgie, traduction de Robert d’Harcourt, Paris, Parole et Silence, 2007.
Aimé-Georges Martimort, ed., L’Église en prière. Introduction à la liturgie. Tome I : Principes de la liturgie, Paris, Desclée, 1983.Dom Cyprien Vagaggini, Initiation théologique à la liturgie. Tome 1, adapté de l’italien par dom Philippe Rouillard, Bruges, Apostolat liturgique, et Paris, Société liturgique, 1959. Tome 2, adapté de l’italien par dom Robert Gantoy, Bruges-Paris, Biblica, 1963.

Module : Spiritualité cartusienne

Enseignante : Elyane Casalonga

Argument :

Par leur enfouissement en Dieu dans la solitude et le silence, les Chartreux ne parlent ni n’enseignent au monde. Il est important de connaître la place centrale qui est la leur dans la transmission à l’Occident du patrimoine des Pères du désert, ainsi que le rôle des écrits cartusiens dans l’élaboration des fondements de l’expérience spirituelle, telle l’Echelle de Guigues II qui propose ainsi la progression vers l’union à Dieu : lectio, meditatio, oratio, contemplatio. Un fait passe dans l’oubli : la lecture de la Vita Christi de Ludolphe le Chartreux est la nourriture des moines et moniales dès le 15ème siècle, Thérèse de Jésus en parle dans ses écrits. Ce cours essaiera de montrer, après un regard sur la vie de st Bruno,  à partir de quelques textes fondateurs (lettre à Raoul le Verd, les 2 Guigues, Denys) quelle est l’originalité de l’appel cartusien et les éléments de la spiritualité cartusienne (silence, solitude, hésychia, louange des Heures).

Bibliographie essentielle :

Saint Bruno, Guigues, Anthelme, Lettres des premiers chartreux, Sources Chrétiennes 88, Cerf, Paris, 1988.
Denys le Chartreux, La vie et la fin du solitaire, éloge de la vie en solitude, Beauchesne, Paris, 2004.
Guillerand, Dom Augustin, Prière cartusienne, Correrie de la Gde chartreuse, 1981.
Id., Silence cartusien, Correrie de la Grande Chartreuse, 1961.
Guigues le Chartreux, Lettre sur la vie contemplative, Sources Chrétiennes 163, Cerf, Paris, 2001.
Louf, Dom André, Saint Bruno et le charisme cartusien aujourd’hui, Parole et silence, Paris, 2009.
Ravier, André, Saint Bruno le chartreux, Lethielleux, Paris, 1981.
Revues :   Carmel n. 107, mars 2003 : La voie cartusienne.
               Documents Episcopat n.12-13, sept 2001, Paris, CEF.

Module : Spiritualité carmélitaine

Enseignante : Juliette Bordes

Argument :

Proposer un cours de Spiritualité Carmélitaine, c’est orienter vers une sève spécifique au cœur de l’Église : la grâce de l’oraison. Afin de rendre perceptible et praticable cette grâce, il est nécessaire de la concrétiser par des points d’application précis. Nous en avons choisi sept que le plan ci-joint vous présente. La Spiritualité Carmélitaine ne peut être appréciée qu’à partir d’un appel de Dieu lancé à certaines âmes en vue de vivre une expérience de Lui dans le silence de l’oraison.
Ce cours souhaite donc insister sur cette réalité de la rencontre personnelle avec le Dieu vivant et décrire les dispositions intérieures qu’elle implique du côté de l’orant(e). Il a pour visée de faire goûter la nature profonde de cette spiritualité et sa finalité apostolique.

Bibliographie essentielle :

Jean Abiven, Prier 15 jours avec Thérèse d’ Avila, Montrouge, Nouvelle Cité, 1993.
Frère Henri de l’ Enfant-Jésus, o.c.d., Menus Propos sur la Prière, Toulouse, éditions du Carmel, (coll. « Vives Flammes »), 2012.
Frère Philippe de Jésus-Marie, o. c.d., Le Secret du Carmel, Le Scapulaire et la vie mariale, Toulouse, éditions du Carmel, (coll. « Vives Flammes »), 2010.
Didier-Marie Golay, Atlas Thérèse d’ Avila, « Aventurer sa vie », Une sainte dans l’histoire et dans le monde, Paris, Cerf, éditions du Carmel, 2014.
Père Jean-Yves Marchand, o. c.d., L’Union d’ Amour à Dieu avec Jean de la Croix, Toulouse, éditions du Carmel, (coll. « Vives Flammes »), 2012.
Père Emmanuel Renault, o. c.d., L’idéal des Carmélites, édité par les carmélites d’ Uzès, 1977.
Jean Vilnet, Bible et Mystique chez Saint Jean de la Croix, Bruges, DDB, (coll. « Les Études Carmélitaines »), 1949.
Les plus vieux textes du Carmel, Paris, Seuil, 1944.La Règle de la Bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel, DDB, 1982.